1/4

BABEL

sculpture - kapla de porcelaine, dorure
dimensions variables

Ces structures sont fabriquées à partir d’un objet souvenir issu de l’héritage familial: un jeu de construction de bois fabriqué à partir du parquet de la maison de la grand-mère de l'artiste. Ce parquet/jeu a été moulé et reproduit laissant apparaitre les nervures du bois dans la fine porcelaine.

 

La sculpture évoque d’emblée la colonne architecturale par son motif régulier et son élévation qui rappelle les représentations de la série des Tours de Babel de Pieter Brueghel.


Ici l’artiste reproduit le geste de l’enfant en empilant une à une ces pièces de porcelaine. Elle est le bâtisseur d’un souvenir empli de la nostalgie d’une maison disparue, d’un jeu remisé qui devient symbole.

Ce parquet devient motif sculptural d’une Tour de Babel, symbole de la confusion du monde et évoque à la fois la disparition de l’enfance et figure notre besoin primaire d’ériger, laisser trace. La porcelaine accentuant l’aspect branlant de cette pièce/monde semblant prêt à s’effondrer.