1/7

LA TARTE AUX CERISES

performance - 1h15
sac de jute, diffusion sonore, noyaux de cerise
mise en lumière: Bertille Friderich - BEL créations

La tarte aux cerises est une performance pensée pour le projet C’est parti de deux mots: TAKI 183 curaté par Camille Sauer, lors de la Nuit des Musées 2018.

Cette oeuvre s’inspire d’un débat  radiophonique durant la période Mai 68.  Une femme réclamant son droit à une vie sexuelle libre avant le mariage se verra qualifiée «d’enfants aimant tellement la tarte aux cerises qu’ils veulent la manger avant qu’elle aille au four».

50 ans après Mai 68,  que nous reste-il des débats sur la libération du droit des femmes? 

 

Sous le son de cette interview diffusée en boucle, une vingtaine de femmes se réunissent et s’alignent. Elles attrapent un petit sachet et les voilà qu’elles se mettent à cracher. Quoi? 100 noyaux de cerises. Sans jamais s’arrêter. 

 

Voilà que le sol se recouvre lentement de ces petits billes. 8% sont rouges. Ce sont les 8% de femmes présentes dans l’indice 100 Artprice des artistes contemporains influents.

Le sachet est terminé.  Elles reprennent un paquet de munitions, elles ont la parole, sans mot et dans l’action: 30 000 noyaux sont crachés.

  • Black Instagram Icon

© Marion Moskowitz. Tous droits réservés